Vous êtes ici :   Accueil » Le vol 800 de la TWA, un lien avec les OVNIs ?
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
 
Texte à méditer :   Si quelque chose se produit...j'espère que tous les peuples de la Terre s'uniront dans le cas d'une invasion extraterrestre.   Ronald Reagan (6 Mai 1988)
 
Recherche
 
Fermer
Réseaux sociaux

Retrouvez-nous sur Facebook

Cliquez ici

Articles

1. Un OVNI ?

- Qu'est-ce qu'un OVNI ?
- Les Français et les OVNIs
-
La peur des Terriens face aux Extraterrestres

2. Les OVNIs dans l'histoire

- Les Foo Fighters

3. Les personnalités

- Citations

4. La science

- Les OVNIs et la science

5. Organismes officielles

- Le GEPAN / SEPRAN / GEIPAN

6. Les documents

- Documents déclassifiés

Statistiques

De 1950 à 1999
http://ufoweb.free.fr

Réalisée par 1 pers. du forum d'OVNI - Infos - France (anciennement OVNI - Infos). Il reviendra, je m'en occupe.

Observations de pilotes
Dans l'histoire
Ufologues
Livres

Le choix du deni

Livre-SylvainMatisse-OANI.jpg

Ovnis-en-Pologne.jpg

Ovnis-1947-2017.jpg

Ovni la vérité.jpg

Non-reconnu.jpg

Visites

 120839 visiteurs

 5 visiteurs en ligne

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.ovni-infos-france.fr/data/fr-articles.xml

Le vol 800 de la TWA, un lien avec les OVNIs ?

TWA.jpg

- SourceUFO Roundup Vol.1, no. 23, 21 juillet
- Éditeur : Masinaigan

Le texte qui suit est tiré du Ezine UFO Roundup Vol.1, no. 23, daté du 21 juillet. L’éditeur, Masinaigan, explore la troublante possibilité que l’explosion du vol 800 de la TWA aurait pu être causé par un OVNI. Plusieurs faits troublants ont fait surface à la suite de l’accident du mercredi 17 juillet du vol 800 de la TWA au large de Long Island, New York.Selon le Boston Herald du 17 juillet 1995 (page 2), « Certains comptes-rendus de témoins oculaires, dont celui d’un pilote de la Garde Nationale de New York qui volait à proximité, décrivent un objet lumineux s’approchant de l’avion dans les secondes précédants l’explosion de l’avion. »« « Ce que j’ai vu m’a semblé avoir une trajectoire semblable à une étoile filante entrant dans l’atmosphère, » a dit le Major Fred Meyer aux journalistes au briefing de l’après-midi (jeudi). « Presque aussitôt, j’ai vu une petite explosion immédiatement suivit d’une grande explosion. » »

« Au même moment, les contrôleurs de la circulation aérienne ont vu un écho circulaire dans les environs du vol 800, quoique CBS News rapporta ultérieurement que le Pentagone disait ne pas croire que l’irrégularité du radar ait un rapport avec l’accident. »

Selon le rapport de l’AP, le Major Meyer « volait un C-130 (avion de transport) au large de Long Island en mission de formation au moment de l’accident. » Il a dit aux journalistes que « il avait vu un arc de lumière se déplacer vers l’avion. » Le même article mentionne des « rapports de témoin parlant d’un « trait de lumière » frappant l’avion juste avant qu’il n’explose. »

« Paul Angelides, qui vies à Westhampton Beach, dit qu’il était sur le porche d’une maison faisant face à la plage quand il a vu ce qu’il décrit comme un « météore rouge avec une queue de fumée » qui suivait une trajectoire comme « une parabole ». Il dit qu’il a initialement vu « le météore » puis le « bolide explosant à un autre emplacement, et finalement la chutes des débris du bolide ». » (Providence Journal-Bulletin, RI, page A-10)

Selon le New York Daily News du 20 juillet 1996 (page 3), « Plusieurs habitants de Long Island ont rapporté avoir vu un objet brillant comme une fusée éclairante foncer vers le jet, alimentant la spéculation d’un missile. »

Le Boeing 747 avait décollé de l’Aéroport International John F. Kennedy, sur Long Island, à 20:20 le  mercredi 17 juillet. Quand l’avion de ligne a passé les 800 pieds, la tour de Kennedy a passé le contrôle au Contrôle Radar de New York (TRACON), situé à Westbury, NY.

À 20:25, TRACON a transféré le contrôle du vol 800 de la TWA aux contrôleurs de l’Aéroport Logan à Boston, MA. Six minutes plus tard, à 10:31, le jet, volant alors à 13,700 pieds, a disparus des radars de Logan et de TRACON.

Sur l’écran radar, le jet était représenté par un losange vert lime. Parce qu’il était équipé avec un transpondeur, les lettres minuscules « TWA 800 » étaient inscrites au-dessous du losange. Pendant ces six minutes, l’écho « sans transpondeur » s’est approché de l’avion, apparemment le « météore rouge » vu par le Major Meyer et des témoins oculaires au sol.

Selon l’édition du 19 juillet du USA Today (page 3A), les « témoins disent que l’avion a explosé en une grande boule orange. Alors que l’avion tombait, il s’est cassé en deux grandes boules de flamme. Des équipages de la Garde Nationale de New York disent que les débris se tordaient en chutant, laissant une traînée de fumée en tire-bouchon. Comme l’avion tombait, la fumée noircissait. Il semblait y avoir comme des étincelles qui s’échappait de l’avion. Quand les débris ont été près de l’eau, des témoins ont entendu au moins deux explosions additionnelles. »

Les débris sont tombé dans l’océan à environ 20 miles au sud de Islip, NY.

Le 20 juillet, des agents du FBI ont sillonné la plage à Smith Point Park à Long Island, recherchant des témoins oculaires de l'explosion de l’avion.

Deux chercheurs, Jim Cullen, 53, de East Moriches, NY, et un ami nommé O’Reilly, ont fait une étrange découverte jeudi. Tandis qu’ils récupéraient des débris qui flottaient, les hommes ont retiré deux femmes mortes et ont commencé, selon les mots de Cullen, à « trouvé ça bizarre ».

« Les dames que nous avons trouvées étaient nues, » rapporte Cullen. « Mais ce n’était pas comme si leurs vêtements avaient brûlé. Je n’arrive pas à comprendre comment ça pourrait arriver. » (USA Today, 19 juillet 1996, page 3A)

Le Boeing 747 lui-même a un intéressant lien avec un incident ufologique vieux de 20 ans.

L’avion était le 153ième 747 que Boeing fabriquait. Il fut vendu, à l’origine, à la défunte Eastern Airlines au début des années 70, mais il fut vendu à la TWA. En 1975, TWA vendait l’avion à l’armée de l’air Royale Iranienne. Le paquebot du ciel était à l’Aéroport International de Mehrabad près de Téhéran dans la nuit du 19 septembre 1976 quand deux F-4 Phantom iranien engageaient un grand OVNI dans un combat aérien.

Peu de temps après l’incident avec l’OVNI, la TWA offrait de racheter le Boeing 747.

Quatre jours avant l’accident, une femme d’Atlantic Highlands, New Jersey, a rapporté une observation d’OVNI juste au sud de Long Island. « Mme Patterson, » sa mère et une autre femme ont vu l’OVNI à 20:15 le samedi 13 juillet. Elle rapporte, « Mon ami et ma mère ont vu une lumière dans le ciel. Ça ressemblait à un trait de fumée comme on utilise pour écrire dans le ciel. Il est resté stationnaire dans le ciel pendant au moins 15 minutes.  Nous le surveillions alors qu’il se déplaçait à l’ouest vers le soleil couchant, et soudainement un autre clignotement du même type de lumière le suivait. Il s’est finalement déplacé vers le bas et l’arrière d’un nuage sombre, mais nous l’avons tous trois observé pendant plus d’une demi-heure. »

L’Atlantic Highlands est dans le nord du New Jersey, sur le rivage sud de la Baie Sandy Hook, environ 20 miles au sud-ouest du site de l’accident.
 
 

Cet article était sur le site Chucara (qui n'existe plus)

Date de création : 04/05/2018 : 10:41
Catégorie : -
Page lue 1226 fois

Rendez-vous
Gagnez des Euros

Magazines

Alien37.jpg

Grepp-Mag-4.png

Ldln432.jpg

Logosphères

le-monde-de-l-inconnu393.jpg

Ovni6.jpg

ScienceInexplique64.jpg

Top Secret 99

Vous êtes ici :   Accueil » Le vol 800 de la TWA, un lien avec les OVNIs ?
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...