Vous êtes ici :   Accueil » Septembre 1947 - Lettre du Lieutenant General Nathan Twining
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
 
Texte à méditer :   Seule une puissance extraterrestre pourrait apporter la paix entre les deux superpuissances. (URSS / USA)   Hafez el-Assad, président de la Syrie (1986)
 
Recherche
 
Fermer
Réseaux sociaux

Retrouvez-nous sur Facebook

Cliquez ici

Articles

1. Un OVNI ?

- Qu'est-ce qu'un OVNI ?
- Les Français et les OVNIs
-
La peur des Terriens face aux Extraterrestres

2. Les OVNIs dans l'histoire

- Les Foo Fighters

3. Les personnalités

- Citations

4. La science

- Les OVNIs et la science

5. Organismes officielles

- Le GEPAN / SEPRAN / GEIPAN

6. Les documents

- Documents déclassifiés

Statistiques

De 1950 à 1999
http://ufoweb.free.fr

Réalisée par 1 pers. du forum d'OVNI - Infos - France (anciennement OVNI - Infos). Il reviendra, je m'en occupe.

Observations de pilotes
Dans l'histoire
Ufologues
Livres

Le choix du deni

Livre-SylvainMatisse-OANI.jpg

Ovnis-en-Pologne.jpg

Ovnis-1947-2017.jpg

Ovni la vérité.jpg

Non-reconnu.jpg

Visites

 125465 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.ovni-infos-france.fr/data/fr-articles.xml

Septembre 1947 - Lettre du Lieutenant General Nathan Twining

Voici la traduction d'une lettre que le Lieutenant Général Nathan Twining, commandant du Air Materiel Command (AMC), adressé au Brigadier Général George Schulgen, chef des renseignements au sein de l'armée de l'air.

Sujet : Opinion du AMC concernant les " Disques Volants " 23 septembre 1947

Pour : Commandant Général
Forces Aériennes de l'Armée
Washington 25, D.C.
ATTENTION : Brig. Gén. George Schulgen AC/AS-2

1. Conformément à la demande, par AC/AS-2, voici l'opinion de ce commandement concernant les soi-disant " Disques Volants ". Cette opinion est basée sur des rapports d'interrogations fourni par AC/AS-2 et sommairement étudié par le personnel de T-2 et Aircraft Laboratory, Division de l'ingénierie T-3. Cette opinion est le résultat d'une conférence impliquant le personnel du Air Institute of Technology, Intelligence T-2, Bureau, le chef de la Division d'Ingénierie, et de Aircraft, Power Plant and Propeller Laboratories and Engineering Division T-3.

2. Nous sommes d'opinion que:

    a. Le phénomène rapporté est quelque chose réel et non une vision.

    b. Il y a des objets probablement de la forme approximativement d'un disque, de taille assez appréciable pour paraître aussi grand qu'un avion.

    c. Il y a la possibilité que certains incidents peuvent être causé par des phénomènes naturels, tel les météores.

   d. Les caractéristiques rapportées, tel qu'un extrême taux d'ascension, la manœuvrabilité (particulièrement dans les tonneaux), et les actions qui doivent être considéré évasives lorsqu'ils sont aperçu ou contacté par des radars ou des avions alliés, donne à croire à la possibilité que certains objets sont contrôlés soit manuellement, soit automatiquement, soit téléguidé.

e. Une description commune des objets va comme suit :

(1) Surface métallique ou réfléchissant la lumière.

(2) Absence de queue, sauf dans quelques cas où de hautes performances ont été observées.

(3) De forme circulaire ou ovale, plat dessous avec un dôme au-dessus.

(4) Plusieurs de rapports de vols en formation bien serrée variant de trois à neuf objets.

(5) Normalement, aucun son n'est observé, sauf dans trois cas où un rugissement assez fort fut noté.

(6) Des vitesses de vol de près de 300 noeuds sont estimé.

    f. Il est possible dans l'état actuel des connaissances américaines - à la suite d'une période de développement intensive - de construire un avion piloté qui aurait la description générale de l'objet décrit dans le sous-paragraphe (e), ci-dessus, et qui aurait un rayon d'action, aux vitesses subsoniques, d'approximativement 700 miles.

    g. Tout développements, dans ce pays, dans ce sens serait extrêmement coûteux, prendrait beaucoup de temps et diminuerait considérable les projets actuels et donc, si envisagé, devrait être établi de façon indépendante des projets existant.

    h. Il faut considérer :

        (1) La possibilité que ces objets sont d'origine domestique - le produit d'un projet hautement classifiée inconnu de AC/AS-2 ou de ce commandement.

        (2) Le manque d'évidence physique, tel qu'un écrasement permettant de récupérer des preuves indéniables de leur existence.

        (3) La possibilité qu'une nation étrangère ait une forme de propulsion éventuellement nucléaire, qui serait au-delà de nos connaissances.

3. Il est recommandé que :

    a. L'état-major de la Forces Aériennes de l'Armée émette une directive attribuant une priorité, une cote de sécurité et un nom de code pour une étude détaillée de cette affaire, incluant la préparation d'ensembles complets de toutes les données pertinentes disponibles qui seraient remit à l'Armée, la Marine, la Commission de l'Énergie Atomique, JRDB, le Groupe Consultatif Scientifique des Forces Aériennes, NACA, et les projets RAND et NEPA pour commentaires et recommandations, avec un rapport préliminaire à être envoyé dans les 15 jours suivant la réception des données et un rapport détaillé chaque 30 jours suivant, au fur et à mesure que l'enquête progresse. Un échange complet des données devrait être effectué.

4. En attendant une directive spécifique, le AMC continuera d'enquêter dans la mesure de ses ressources actuelles, dans le but de définir plus étroitement la nature du phénomène. Les Éléments Essentiels Détaillés de l'Information sera préparé aussitôt pour être transmit.

N. F. TWINING
Lieutenant General, U. S. A.

Cet article était sur le site Chucara (qui n'existe plus)


Date de création : 19/09/2018 : 18:41
Catégorie : -
Page lue 171 fois

Rendez-vous
Gagnez des Euros

Magazines

Alien37.jpg

Grepp-Mag-4.png

Ldln432.jpg

Logosphères

le-monde-de-l-inconnu393.jpg

Ovni6.jpg

ScienceInexplique64.jpg

Top Secret 99

Vous êtes ici :   Accueil » Septembre 1947 - Lettre du Lieutenant General Nathan Twining
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...