Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
 
Texte à méditer :   Je puis vous assurer que les soucoupes volantes, étant donné qu'elles existent, ne sont pas construites par une puissance terrestre.   Harry S Truman (4 Avril 1950)
 
Recherche
 
Fermer
Réseaux sociaux

Retrouvez-nous sur Facebook

Cliquez ici

Articles

1. Un OVNI ?

- Qu'est-ce qu'un OVNI ?
- Les Français et les OVNIs
-
La peur des Terriens face aux Extraterrestres

2. Les OVNIs dans l'histoire

- Les Foo Fighters

3. Les personnalités

- Citations

4. La science

- Les OVNIs et la science

5. Organismes officielles

- Le GEPAN / SEPRAN / GEIPAN

6. Les documents

- Documents déclassifiés

Statistiques

De 1950 à 1999
http://ufoweb.free.fr

Réalisée par 1 pers. du forum d'OVNI - Infos - France (anciennement OVNI - Infos). Il reviendra, je m'en occupe.

Observations de pilotes
Dans l'histoire
Ufologues
Livres

Le choix du deni

Livre-SylvainMatisse-OANI.jpg

Ovnis-en-Pologne.jpg

Ovnis-1947-2017.jpg

Ovni la vérité.jpg

Non-reconnu.jpg

Visites

 120845 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

Nouvelles
Globe de feu au-dessus de la frégate de Forbin - par OvniInfosFrance le 07/05/2018 : 15:34

Globe de feu au-dessus de la frégate de Forbin

Golfe de Noto (Sicile), Janvier 1702

Le célèbre marin français Forbin, chef d’escadre des armées navales de Louis XIV, rapporte dans ses mémoires, l’observation qu’il fit, âgé de 45 ans, capitaine de vaisseau commandant la frégate Galatée, une nuit de janvier 1702, de ce qu’on appelait alors globe de feu volant et que l’on confondait plus ou moins avec la foudre en boule, les comètes, les météorites, et qui ressemblent bougrement aux ovnis sphéroïdes hyper lumineux d’aujourd’hui. Notons qu'il semble que ce soit la première observation d'un tel phénomène rapportée par un témoin bien identifié.

Nous reçumes l’ordre, le sieur Clairon et moi, de monter, moi, une frégate de seize canons et lui, une de huit, et de partir incessament de Toulon pour aller croiser dans le golfe Adriatique (intercepter les renforts envoyés de Croatie vers Trieste et Fiume au prince Eugène en Lombardie. Les frégates Galatée (commandant Claude de Forbin) et Gentille (Cléron de Kerdreux) ont été armées à Toulon le 23.12.1701). Je partis donc avec ma conserve pour aller selon mes instructions mouiller à Brindes dans le royaume de Naples à l’entrée de la mer Adriatique… Le mauvais temps qui, depuis mon départ ne me quitta plus, me sépara assez tôt du sieur Clairon. Les vents étoient si contraires que je fus trois semaines depuis Toulon jusqu’à la hauteur de la Sardaigne. Enfin, ne pouvant résister à la mer qui étoit fort grosse, je fus contraint de relâcher à Cagliari… De Cagliari, je continuai ma route, le vent contraire m’ayant repris vers le cap Passaro, sur les côtes de Sicile, je fus obligé de trouver un asyle et d’y mouiller.

Lire la suite


Rendez-vous
Gagnez des Euros

Magazines

Alien37.jpg

Grepp-Mag-4.png

Ldln432.jpg

Logosphères

le-monde-de-l-inconnu393.jpg

Ovni6.jpg

ScienceInexplique64.jpg

Top Secret 99

Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...